top of page
  • Serge F.

Essayons de ne pas nous embrouiller les pinceaux...

Dernière mise à jour : 29 août 2022


Expression connue aujourd'hui


"S'emmèler les pinceaux"


L'expression d'origine "s'emmêler les pinceaux" et née dans l’argot du XXe siècle, sans rapport avec la peinture, mais plutôt avec les pieds. Le terme «pinceau» vient ici du mot «pince», qui permettait au XIVe siècle de désigner la partie avant d’un sabot de cerf, puis, par extension un pied-de-biche (l’outil).


Les «pinces» et les «pinceaux» ont ensuite été repris dans le langage populaire pour parler de l’extrémité d’un membre, c’est-à-dire la main (d’où l’expression «se serrer la pince») et le pied.


«S’emmêler les pinceaux» voulait donc dire s’emmêler les pieds, un mouvement périlleux qui pouvait faire tomber ou, au sens figuré, faire naître la confusion.


 

Mutation observée de l'expression


"S'embrouiller les pinceaux...”

“… il faut essayer de ne pas s'embrouiller les pinceaux...

Entendu à Liège en Avril 2019

I. G. Brand Manager – Réunion de débriefing .



Tentative d'interprétation


Ingrid G renforce considérablement l'idée de désordre sous-tendue par l'expression originelle "s'emmêler les pinceaux". En effet, une fois emmêlé, les pinceaux s'embrouillent, donc se re-mélangent encore en quelque sorte.


Ici c'est l'instinct d'Ingrid qui parle. Elle sent que nous allons nous embourber en réunion, sans jamais pouvoir en sortir. C'est donc à dessein qu'elle nous propose cette nouvelle version de l'expression, même inconsciemment !




6 vues0 commentaire

留言


bottom of page