top of page
  • Serge F.

Evidemment, j'ai remué dans les brancards

Dernière mise à jour : 29 août 2022

Expression connue aujourd'hui


"Ruer dans les brancards..."


Cette expression date du XVe siècle, époque à laquelle les "brancards" désignaient les deux avancées de bois sur lesquelles reposait la caisse des voitures et entre lesquelles le cheval se mettait à "ruer", c'est-à-dire à s'agiter, à se débattre, quand il ne voulait plus tirer.


 

Mutation observée de l'expression


"Remuer dans les brancards..."



"... après avoir entendu ça, moi j'ai tout de suite remué dans les brancards évidemment..."

Entendu à Oreye en février 2019

T.V.H. Réunion de préparation pour un projet web


Tentative d'interprétation


En toute humilité, T.V.H assume sa condition d'être humain, fragile en comparaison à la majesté du cheval. Bien que sérieusement contrarié, il se contente de modestement remuer entre les brancards pour exprimer son ras-le-bol.


Cette mutation est donc inspirante à plusieurs égards. Elle nous enseigne qu'il faut rester à sa place pour bien vivre sa vie.

16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page