top of page
  • Serge F.

Ca va durer de longue haleine...

Dernière mise à jour : 29 août 2022


Expression connue aujourd'hui


"Effort de longue haleine..."


Se dit d'un travail qui demande du temps, de longs efforts de composition.

Au XIe siècle, l'haleine est d'abord l'air qui sort des poumons puis, par extension, le souffle. Or, on sait que lorsqu'on produit un trop grand effort, on finit par manquer de souffle ; ou, pour les athlètes, qu'il leur faut impérativement du souffle pour réussir leurs exploits. C'est donc là qu'on fait le lien entre l'effort et le souffle (ne dit-on pas d'ailleurs aussi « courir à perdre haleine » ?). Si elle a été précédée au XIIIe siècle de à longue haleine (« avec force et durée »), c'est au milieu du XVIe siècle chez Ronsard[1] qu'apparaît notre expression avec le sens figuré de « qui demande un effort soutenu ». Et l'effort n'étant pas que physique, la locution indique aussi la capacité à soutenir un effort intellectuel prolongé. D'ailleurs, les Jésuites rédacteurs du Dictionnaire de Trévoux, au mot haleine, se citent en exemple en écrivant « l'entreprise d'un dictionnaire est un ouvrage de longue haleine ». [1] Alors qu'il évoque certaines facilités qu'il prend avec la langue, nécessaires selon lui pour obtenir des rimes bien construites, il écrit ceci : « Certes, telle licence a tousjours esté concédée aux poèmes de longue haleine ou de médiocre vertu, pourveu qu'elle soit rarement usurpée, non à ces rimes vulgaires, orphelines de la vraye humeur poétique. »


Source (expressio.fr )

 

Mutation observée de l'expression


"Durer de longue haleine”


“… Je vous préviens, c’est un combat qui va durer de longue haleine ...

Entendu à Charleroi en septembre 2018 – Interview à la télévision

Syndicaliste défendant la cause des travailleurs


Tentative d'interprétation


Voilà bien une mutation légitime dans la bouche d'un représentant syndical. L'époque que nous vivons qui place l'épanouissement personnel au centre rend plus difficile la mobilisation pour le bien commun.


Lorsqu'il ajoute le verbe "durer" à l'effort de longue haleine, on peut ressentir toute son exaltation, son envie de galvaniser les troupes, tout en nous disant " ce sera long les gars !"







1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page