top of page
  • Serge F.

Il faut aménager la chèvre et le choux

Dernière mise à jour : 29 août 2022


Expression connue aujourd'hui


« Ménager la chèvre et le choux..» :


"Ménager la chèvre et le choux" (et sa variante "passer la chèvre et le choux") est une locution proverbiale venant du moyen-âge qui fait allusion à une énigme qu'on soumettait aux enfants pour les faire réfléchir.


Un paysan devait traverser une rivière avec un loup, une chèvre et un chou. Comme la barque était petite et que le loup risquait de dévorer la chèvre, ou la chèvre de manger le chou, il lui fallait trouver une solution pour ne faire aucune perte.


Ainsi, il conduisit la chèvre en premier sur l’autre rive, persuadé qu’il n’y avait aucun danger à laisser le chou avec le loup. Puis il revint chercher dans sa barque le loup et le chou. De cette façon, la chèvre ne mangea pas le chou et le loup ne mangea pas la chèvre.


 

Mutation observée de l'expression


"Aménager la chèvre et le choux...”


“… Pour le bien du groupe, il faut aménager la chèvre et le choux ...”

Entendu dans les Hautes Alpes en Mars 2018

Maria B. - Vacances en groupe à la montagne.



Tentative d'interprétation


Au même titre que cette transition historique entre "passer la chèvre et le choux" et "ménager la chèvre et le choux", le glissement vers "aménager la chèvre et le choux" me paraît assez naturel.


Maria B., en proposant cette variante, suggère doctement que de nos jours, il convient de placer le choux à un certain endroit et la chèvre à un autre afin de les préserver l'un de l'autre.


Cette approche résolument moderne de résolution de conflit nous dit "chacun dans son coin et tout ira bien". C'est un peu triste mais très contemporain...




56 vues0 commentaire

Comments


bottom of page